La conservation du carcajou en forêt boréale

By 22 novembre 2016Nouvelles sur l'EFBC

« Le carcajou est l’essence même de la nature sauvage » Fraser Los, Canadian Geographic

 L’Entente sur la forêt boréale canadienne a publié cette semaine le rapport intitulé Espèces boréales prioritaires – le carcajou : Considérations additionnelles pour la planification de la conservation.

Dans le cadre de l’Entente, les signataires s’engagent à collaborer pour trouver des propositions de solutions à un certain nombre d’objectifs de conservation et de durabilité dans les forêts boréales. Un principe de base de l’EFBC consiste à utiliser les meilleures données scientifiques et informations disponibles. À cette fin, l’EFBC a commandé la rédaction de plusieurs documents, notamment de ce rapport. Ces documents visent à informer les signataires de l’Entente et d’autres parties intéressées et à orienter leur travail.

Le rapport guidera les aménagistes forestiers quant à la façon d’intégrer les besoins du carcajou (Gulo gulo) dans leur travail de planification de la conservation. Il comprend de l’information générale sur l’écologie de l’espèce et sur les menaces auxquelles elle fait face ainsi qu’une discussion sur l’influence des activités d’aménagement forestier sur l’habitat et, par extension, sur la situation des populations au Canada. Il constitue aussi une base pour évaluer les exigences du carcajou par rapport à celles du caribou et souligne les possibilités en matière d’expériences d’aménagement adaptatif actif pour améliorer la compréhension des besoins de l’espèce et de sa réaction aux activités d’aménagement.

Jim Witiw, coordonnateur des ressources forestières et de la biodiversité pour Daishowa-Marubeni International, affirme que le travail des signataires pour faire progresser l’aménagement forestier écosystémique en forêt boréale « est très prometteur » pour la conservation des espèces forestières comme le carcajou et que ce guide est un appui majeur et facilement accessible pour les praticiens.

Justina Ray, Présidente et chercheuse principale, Wildlife Conservation Society Canada, auteure du rapport original sur lequel se base ce sommaire et experte réputée du carcajou, affirme que « ces lignes directrices sont parmi les premières qui concernent particulièrement la conservation du carcajou dans les forêts aménagées. Leur mise en œuvre fournira un terrain d’essai et nous pourrons continuer à les raffiner avec l’obtention de nouvelles informations. »

Pour lire le guide de planification de la conservation de l’EFBC : http://cbfa-efbc.ca/wp-content/uploads/2016/11/BPS_Wolverine2015FR.pdf

Pour mieux comprendre le sort du carcajou et la recherche en cours sur l’espèce, consultez le numéro de décembre 2016 de la revue Canadian Geographic. [https://www.canadiangeographic.ca/article/how-highways-are-hurting-wolverines-genetic-diversity